Morts au péché, vivants en Jésus-Christ - Père Melvin – Vend 25 mai 2012 … Dès que survient une tentation, invoquez-moi et je serai là...

Publié le par monSeigneur et monDieu

Venez près de moi et repentez-vous de toutes vos fautes, rejetez votre ancienne vie

 

Nouvelles données par Père Melvin

 

          Je remercie le Seigneur pour cette autre belle journée que nous avons eue hier. Encore une fois la température a dépassé les 20 degrés. Il devrait faire beau aujourd’hui également. Je pars tout à l’heure pêcher la truite avec un ami. J’espère ramener quelques prises pour notre souper de ce soir.

Traduction : RF

Morts au péché, vivants en Jésus-Christ

 

          Veuillez lire ces paroles de saint Paul qu'on retrouve dans sa lettre aux Romains (6.1-14) :

          Que faut-il en conclure? Devons-nous continuer à vivre dans le péché pour que la grâce de Dieu soit plus abondante? Certainement pas! Nous sommes morts au péché : comment pourrions-nous vivre encore dans le péché? Ne savez-vous pas que nous tous qui avons été baptisés pour être unis à Jésus-Christ, nous avons été baptisés en étant associés à sa mort? Par le baptême, donc, nous avons été mis au tombeau avec lui pour être associés à sa mort, afin que, tout comme le Christ a été ramené d'entre les morts par la puissance glorieuse du Père, nous aussi nous vivions d'une vie nouvelle.

          En effet, si nous avons été unis à lui par une mort semblable à la sienne, nous serons également unis à lui par une résurrection semblable à la sienne. Sachons bien ceci : l'être humain que nous étions auparavant a été mis à mort avec le Christ sur la croix, afin que notre nature pécheresse soit détruite et que nous ne soyons plus les esclaves du péché. Car celui qui est mort est libéré du péché. Si nous sommes morts avec le Christ, nous sommes convaincus que nous vivrons aussi avec lui. Nous savons en effet que le Christ, depuis qu'il a été ramené d'entre les morts, ne doit plus mourir : la mort n'a plus de pouvoir sur lui. En mourant, il est mort par rapport au péché une fois pour toutes; mais maintenant qu'il est vivant, il vit pour Dieu. De même, vous aussi, considérez-vous comme morts au péché et comme vivants pour Dieu dans l'union avec Jésus-Christ.

          Le péché ne doit donc plus régner sur votre corps mortel pour vous faire obéir aux désirs de ce corps. Ne mettez plus les diverses parties de votre corps au service du péché comme instruments du mal. Au contraire, offrez-vous à Dieu, comme des êtres revenus de la mort à la vie, et mettez-vous tout entiers à son service comme instruments de ce qui est juste. En effet, le péché n'aura plus de pouvoir sur vous, puisque vous n'êtes pas soumis à la loi mais à la grâce de Dieu.

 

Vous trouverez ci-après le message que notre Seigneur et Sauveur a donné au Père Melvin. Jésus lui a parlé en ces termes :

 

          « Soyez comblés de mes grâces, toi mon frère Melvin et vous tous mes frères et mes sœurs répandus à travers le monde. Je vous ai mérité ces grâces par ma mort sur la croix. Venez près de moi et repentez-vous de toutes vos fautes, rejetez votre ancienne vie et vivez maintenant avec moi comme une personne nouvelle. Rappelez-vous, votre vieux moi a été crucifié avec moi lors de votre baptême, alors vivez la nouvelle vie qui émane de ma Résurrection. Tout remplis de la puissance de l’Esprit Saint, ne retournez pas à vos anciennes attitudes, mais prenez les attitudes nouvelles que sont l'amour, le pardon et l’obéissance aux Commandements de Dieu. Je vous appelle à mener une existence vertueuse, comme je l’ai fait lorsque j’étais sur la terre. Si vous vivez avec moi, vous serez alors libérés du péché. Dès que survient une tentation, invoquez-moi et je serai là pour vous aider. Je vous invite à pratiquer la patience avec toute personne que vous rencontrez. Si cette personne se montre déplaisante à votre égard, ne répondez pas par la colère, mais rappelez-vous que j’étais toujours patient avec chacun. Ainsi vous m’imiterez. Je vous aime et je vous bénis. »

Publié dans Messages P.Doucette

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article