Mot du blogueur sur la généalogie de Jésus et le désir maternel de Notre Mère.

Publié le par monSeigneur et monDieu

Initialement prévu être en réponse à un commentaire d’une lectrice que j’apprécie beaucoup, suite à la longueur et au contenu, j’ai souhaité le reconvertir en mot afin qu’il profite au plus grand nombre. 

Après lecture du message suivant :

 

MESSAGE IV – La Passion de Jésus Christ 2010 – Jésus Christ à Père James Manjackal

 

Voici donc ce qui turlupine Violette

 

« …. je suis un peu supprise et étonnée dans le premier paragraphe quand JESUS DIT " qu il est né dans une famille d assassin et de gens anormaux et que sa mère ne voulait pas être mère, je trouve cela choquant et cela m 'étonne que JESUS parle ainsi de la Vierge MARIE SA MERE….. »

Marie n a t-elle pas dit " je suis la servante du seigneur et qu il soit fait selon sa volonté" »

 

Voyons le Seigneur ainsi qu'Il désire que nous le fassions, tel qu'Il s'est révélé à nous pour accomplir la Volonté du Père. Et non comme nous voulons La recevoir.

 

….je trouve cela choquant et cela m 'étonne que JESUS parle ainsi de la Vierge MARIE SA MERE…

dites-vous et sûrement vous n’êtes pas la seule. Ce que j’apprécie avec vous c’est que vous n’allez jamais par quatre chemins !

Mais là, je crois que nous ne réfléchissons pas suffisamment à la Parole, tout y a été voulu en ce qui concerne la venue du Messie qui doit permettre à tous de se retrouver en Lui.

 

Il a tout subi de ce que nous croyons avoir subi de plus infâme car Lui au moins était « sans tache ». Toute Sa vie ne fut que succession de souffrances. Imaginez ce que nous ressentons quand nous somme dans un milieu vulgaire et malsain et que par considération pour un tiers nous voulons l’accepter le mieux du monde. Notre humanité en elle même a toujours été et est malsaine et par amour pour nous Jésus a toujours accepté de nous côtoyer, nonobstant  nos incivilités et irrespects à son égard et entre nous.

 

Son havre de pureté fut d’être à l’abri dans le sein maternel de Marie et dans la Sainte Famille et même là, Il nous montre qu’Il percevait et souffrait comme tout un chacun, et plus que tout un chacun en raison de Sa Pureté et de la force de Son Amour !

Donc acceptons ce qu’Il nous révèle de Lui afin de nous montrer que qu’elles que soient nos souffrances, Il est en mesure de nous rejoindre puisqu’en dehors du péché, Il a tout connu de ce qu’un homme est à même d’éprouver durant sa vie.

 

Jésus ne parle pas mal de Sa Mère, vous avez raison. Il vous dit une vérité que vous savez sans vous y arrêter.

 

Pensez-vous que notre Mère Céleste à l’instar de tant de petite fille avait émis le vœux plus tard d’être épouse et mère ? 

Ne s’était-elle pas toute petite « offerte » à Dieu comme « vierge » au temple ?

 

Elle ne rêvait que d’une chose pouvoir être acceptée un jour comme « nourrice » potentielle du Messie par la mère que Dieu aurait désignée si elle parvenait un jour à lui être présentée, car elle n’imaginait pas en être digne elle-même !

 

Quand le Grand Prêtre, par inspiration divine lui apprend qu’elle devra se marier.

Elle est éplorée, mais obéissante en tout, elle se remet entièrement à Dieu qui Lui connaît le fond de Son cœur. Et vous savez la suite….

Elle annonce de sitôt, a celui désigné pour être son époux, son vœux de chasteté et obtient l’agréable surprise  qu’il lui annonce être Naziréen, c’est à dire ayant fait un vœux de chasteté pouvant ou non être définitif.

Ainsi donc avant même le ministère du christ, certains se préoccupaient par choix spirituel de chasteté et de célibat !!!!! Dans le même temps, d’autres prônaient l’orgie, l’inceste, etc. tout comme maintenant, mais sans vouloir les revendiquer à certains moments comme expression de liberté individuelle et à d’autres de les décrier comme scandales en le faisant passer par manœuvres médiatiques comme faits et qualificatifs d’une castre sociale alors que ces maux endémiques gangrènent toutes les couches sociales et plus particulièrement quand la porte est grande ouverte à l’abus en tout genre et au non respect de la personne humaine et aux lois naturelles qui le garantit.

 

A l’Annonciation Marie découvre le choix de Dieu la concernant et comme beaucoup elle sait que jusqu’alors un enfant, depuis l’histoire fatale de la pomme, naît de la relation charnelle entre un homme et une femme.

Bien que vivant avec Joseph, elle est « vierge », d’où son étonnement et la réponse de l’Ange Gabriel : C’est enfant sera Celui du Très Haut qui la couvrira de Son Ombre….. Marie servante du Seigneur accepte. Mais peut on dire qu’elle l’ait « désiré » ? Non puisqu’elle ne l’avait jamais envisagé comme possible ne s’en étant jamais estimée digne. Mais une fois accepté, elle est devenue Mère Idéale, Tabernacle du Fils qu’elle a désiré et aimé plus qu’aucune autre mère car sa relation, par grâce divine, n’est pas viciée.

 

Donc tout vient à point pour celui qui se remet en tout entre les mains de Dieu et qui Lui obéit : Et c’est cela La Toute Pure !

Bon nombre sont incapables de le comprendre car trop collés à nos méandres humains fait plus de cloaques que de coins de ciel bleu céleste !

 

Ainsi donc : « Ma mère n’a jamais voulu être mère, ainsi ma conception dans son ventre n’était pas désirée ; c’était …. naissance. »

Combien d’enfants en effet dont la venue n’est pas désirée, en souffre plus tard puisque l’ayant mal vécu. Bon nombre cependant quoique non désirés au départ pour des raisons diverses et souvent égoïstes (car tout enfant naît d’un acte sexuel consenti à priori, sauf en cas de viol ou d’abus), peuvent avoir la chance d’être par la suite acceptés. Mais certains subiront ce non désir toute leur vie !

Ce n’est pas le cas de Jésus qui dès l’Annonciation est accepté par Marie. Mais Il nous en explique la finalité : « … ; c’était pour guérir tous ceux qui se sentent non désirés et rejetés au moment de la conception et de la naissance. »

 

Quant à : je suis un peu surprise et étonnée dans le premier paragraphe quand JESUS DIT «   qu il est né dans une famille d assassin et de gens anormaux »

 

Et oui, on ne choisi pas sa famille dit on ! Pour que nous n’ayons pas à Lui faire ce reproche de n’avoir, par choix divin, eu que des gens tirés à quatre épingles, Jésus a tenu à ce que nous connaissions Sa généalogie, lisez là et vous verrez qu’on y trouve de tout !!!

Il ne parle nullement de Ses père et mère dont vous connaissez la sainteté de vie qui leur a d’ailleurs été reprochée par certains proches qui la considérait comme « obstacle » à la réussite sociale.

 

Je vous mets cela en vrac dans un désir de vous rassurer, mais je vais tacher de vous rechercher des bases autres que miennes qui cependant adhèrent tout à fait à ce que Jésus révèle ici car Il m’avait déjà gratifié de cette connaissance, il y a fort longtemps et je ne peux que L’en remercier.

 

Ainsi quand des frères séparés avancent des choses sans annoncer leur appartenance ; je le perçois et comprends que l’autre ayant un « vide » ne peut rejoindre la réflexion de notre Église qu’il préfère croire alors fondée sur le sable alors qu’il n’en est rien.

Notre Église est fondée sur le Roc = Pierre qui se poursuit sur tous ceux qui par Volonté Divine lui ont succédé jusqu’au fourbe final qui lui sans désignation divine va confisquer ce titre pour sa propre perte et ceux qui voudront le suivre.

 

Cet article fait had oc sera complété dès que j’aurais mis la main sur les références promises. 

En effet les remarques de Violette me paraissent suffisamment pertinentes pour intéressées plus d’un !

 

Publié dans Mots du blogueur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

cc 10/04/2010 15:57


bonjour; moi aussi j'ai été surprise d'entendre Jésus dire par le père James Manjackal: ..."Ma mère n’a jamais voulu être mère, ainsi ma conception dans son ventre n’était pas désirée..." et je me
suis mis en prière devant les deux Coeurs et voici ce que j'ai resentie: premièrement je me sentais bouleversée de cette phrase et devant le Seigneur j'ai retrouvé la paix car Il semblait être
touché que j'avais senti de la peine pour la Douce Maman. Dans cette méditation, j'ai compris que la Vierge qui était toute pure et sans péché avait aussi fait le voeu à Dieu de garder sa virginité
intacte pour Dieu. Elle avait nullement envisagé l'annonce de l'ange et la demande de Dieu. La requête du Père par l'ange la saisie mais Marie qui était rempli de la grâce de la Sagesse compris que
par son "oui" elle réparait l'égocentrisme de Ève devant son péché et réparait aussi avec Son Fils tous les refus et les rejets de grossesses de tous les temps. Elle désirait depuis toujours servir
le Rédempteur qu'Elle priait et qui faisait parti de chaque respiration de Sa vie. Marie possédait l'humilité de Dieu et pas même un soupçcon de mal avait effleurer Son coeur dans ce monde pécheur
et Elle comprenait que dans son obéissance et Sa foi en l'annonce, Elle devenait associé avec Son Fils pour l'humanité. Ce n'est pas que Marie "n'a jamais voulu être mère" mais Elle n'avait jamais
contemplé cette idée de devenir mère à cause de Sa promesse de rester vierge et même ses pensées étaient toujours élever vers Son Dieu dans une grande servitude d'amour et d'humilité parfaite.


violette 09/04/2010 22:53


merci pour toutes ces explications, c est vrai qu en lisant ce message, je n ai retenu que ce qui me choquait, et j en ai oublié que MARIE si pure avait consacré sa vie à DIEU et que dès l age de
3ans , elle quitta Anne sa MAMAN qui surement eu beaucoup de chagrin pour aller au TEMPLE ;


dani s 09/04/2010 20:03


Cette explication est tiré par les cheveux....


SOPHOCLE26 09/04/2010 08:33


Non contents de mettre des ordures dans la bouche de leur semblables, maintenant, ils en mettent dans celle du SEIGNEUR.