Paroles de Dieu à Vassula : 31 mai 2003 - La Vraie Vie en Dieu - section : récents - CAHIER 110 – Partie I

Publié le par monSeigneur et monDieu

 

Souverain Maître Je Suis et c’est Moi qui décide et conseille, alors ... nulle créature ne devrait M’aviser ou Me conseiller ... nul d’entre vous ne doit Me dire quoi faire ; si Je sens qu’il est nécessaire de rafraîchir Mes prêtres avec une riche nourriture et de veiller à ce que cette génération en si grand besoin ait son content de Mes bonnes choses et qu’ils soient nourris, Je le ferai librement ; Je n’ai pas besoin des conseils des morts …

 

 

Ma Vassula, paix à ton âme ; prends ces paroles et grave-les sur ton cœur et ton esprit ; Je suis ici ! 1 sois attentive… écris :

 

Ma parole t’a été adressée pour que tu la transmettes ; ce fut Mon Commandement pour toi ; puis J’ai placé ce précieux trésor entre tes mains ; Souverain Maître 2 Je Suis et c’est Moi qui décide et conseille, alors nulle créature ne peut venir Me dire quand labourer Ma terre ou non ; nulle créature ne devrait M’aviser ou Me conseiller si Je dois vous paître Moi-Même ou non ; nul d’entre vous ne doit Me dire quoi faire ; si Je sens qu’il est nécessaire de rafraîchir Mes prêtres avec une riche nourriture et de veiller à ce que cette génération en si grand besoin ait son content de Mes bonnes choses et qu’ils soient nourris, Je le ferai librement ; Je n’ai pas besoin des conseils des morts ; il est écrit que la personne non spirituelle est celle qui n’accepte rien de Mon Esprit : elle voit tout cela comme une absurdité ; c’est au-delà de son entendement parce que cela ne peut être compris qu’au moyen de l’Esprit ;

 

le Jour où Je vous visiterai, Je vous laverai de votre culpabilité ; J’avais regardé Mon jardin, alors, avant Mon Jour, et J’avais vu une terre dévastée  3 ; Je vous connaissais de fond en comble ; J’avais examiné chacune de vos actions, tout était noté dans Mon livre ; vos jours étaient listés et déterminés, même avant que le premier d’entre eux ait lieu ; en Ma Présence s’étalait un désert sans fin ; J’ai dit : “ Je vais la visiter avec un feu ardent  4 et je retirerai ce cœur de pierre et, à la place, Je lui donnerai  un cœur de chair, afin qu’elle honore Mon Nom ; puis, ayant fait cela, je l’envahirai avec Mon Esprit et elle vivra sous Ma Grâce  5, lui donnant l’esprit de fortitude, de persévérance et d’endurance, de crainte de Moi et d’observance de Ma Loi d’Amour ; Je la doterai de l’esprit de Connaissance  6 et J’ouvrirai les yeux de son âme pour qu’elle discerne les esprits ; puis Je la raserai jusqu’au sol, la traînant dans le désert, là où Je traîne Mes oints ; une fois là, J’amènerai à sa mémoire sa mauvaise conduite, pour qu’elle se déteste à cause  de ses offenses et de ses péchés qu’elle avait commis envers Moi ; Je la frapperai d’amers remords pour avoir été indifférente envers Moi, son Créateur et Père ; en ce Jour, lorsque j’exposerai sa nudité, elle s’aplatira enfin au sol ; ” avec compassion, alors, et avec grande tendresse, Je t’ai élevée à Moi et t’ai tenue dans Mon Embrassement ; Mes Anges et Mes Saints, témoins de cette merveille, dirent :

“ quelle merveille ! le Maître des cieux et de la terre et de tout ce qui est venu à être a maintenant triomphé de la misère ; cette terre desséchée qui était si récemment une dévastation, est maintenant convenable pour que notre Seigneur y prenne Son repos et y réalise Ses plans ; notre Seigneur, dans Sa Miséricorde, a rebâti et replanté ce qui était en ruines ; gloire et louange au Tout-Puissant ; création, réjouis-toi, car ton Seigneur et Roi va énoncer Ses désirs, en t’adressant à travers Son instrument Son Noble Thème ; tout cela vous sera donné gratuitement à tous… ”

 

Béni soit Dieu car Il m’a aidée

et ma chair a fleuri à nouveau

en Sa Divine Présence ;

je remercie notre Seigneur de tout mon coeur ;

je veux bénir mon Dieu pour toujours ;

que la louange soit constante sur mes lèvres

pour me permettre de marcher dans Ses Cours Royales…

celle qui a reçu la grâce de Te contempler

n’a d’autre envie ni de désir

que d’être avec Toi pour T’aimer ;

être au bord de la Fontaine ne me satisfait plus,

mais ce n’est que lorsque Tu m’attires

dans la Fontaine, m’immergeant dans Ta Source

que je me sentirai alors désaltérée…

 

 

 

Je suis l’Élixir de Vie et le principe du cosmos tout entier, et pour tous les âges et pour l’éternité Je serai toujours…

 

…le Stupéfiant Mystère  7

 

 

mais Je suis ton Père et tu es l’os de Mon Os, la chair de Ma Chair, en qui Je Me délecte… tu dois garder en sécurité tous Mes enseignements en t’en remémorant toujours le commencement, afin que tu augmentes ta Connaissance de Moi, ton Dieu ; de ces Odes, chacun sera capable d’apprendre de la Sagesse et de comprendre les Saintes Écritures dans la Lumière du Saint Esprit, qui donne la Lumière sur Ma parole, afin que le salut puisse être obtenu au travers de la foi en Mon Fils, Jésus Christ ; oui, Vassiliki, Je suis ici pour te remémorer et remémorer à chacun comme Je transforme les déserts en plans d’eau et les pays arides en sources jaillissantes ;

 

 Je suis la Source  8 de votre cœur, génération, et à chaque heure de crise, Je suis toujours avec vous pour vous consoler et vous donner l’espérance ; regarde-toi toi-même, toi qui m’as permis de fleurir en toi ; te souviens-tu comme jadis, toi aussi, tu étais en train de dépérir comme une ombre parmi les ombres ? Aurais-tu maintenu ton ancienne position, que Je ne Me serais pas révélé à toi ; bénis ceux qui, ayant une raison saine, ont consenti à Ma Présence, comprenant que gagner leur véritable liberté, c’était embrasser Mon Saint Esprit ; toutes Mes Œuvres sont sublimes et pleines de majesté ; ah ! Je garde constamment Mes Yeux sur ceux qui méditent sur tout ce que contient Ma Parole, réfléchissant sur sa signification ; ils trouveront le bonheur et la signification de leur existence, attirant ainsi le ciel jusqu’à la terre et en eux ; il est écrit :

« c’est ainsi qu’agira celui qui craint le Seigneur, et celui qui se saisit de la Loi obtient la Sagesse »  9  ; oui ! toi aussi tu peux rencontrer Mon Saint Esprit et Le posséder, et Il te recevra comme l’on reçoit une épouse vierge ; puis, ensemble sur le lit nuptial, Il réalisera Ses Divins plans pour toi, alors que, dans Son Amour exubérant pour toi, Il t’offrira à manger le pain de la compréhension, et l’eau de la sagesse à boire ; ainsi, Il te drapera dans le rayonnement de l’immortalité et dans Sa splendeur immortelle ; l’Amant de l’humanité te montrera de quelle manière tu devras Le servir et aimer le Dieu Trine ; Nous te saturerons de tendresse Divine, Nous enlaçant avec toi dans Notre embrassement ; Nous retracerons avec clarté et précision le chemin de la vie pour toi ;

 

viens rendre grâce à haute voix, en Me louant dans les assemblées et aie ton cœur toujours prêt à recevoir Mes instructions.

 

Oui Seigneur ! car que dois-je dire ?

 

 

Tes Règles, Seigneur, sont maintenant

des psaumes mélodieux à mes oreilles,

et Ta Loi une Ode d’amour

parce que Tu m’as visitée…

L’union et la conversation avec mon Dieu

excède tous les plaisirs de ce monde rassemblés ;

Je suis comblée de Ton Amour

et je loue Ton Saint Nom

qui me permet de partager Ta Lumière ;

La dose de Connaissance que Tu as instillée en moi

submerge mon âme,

Tes Commandements résument  10 la fidélité ;

Tu m’as drapée de flammes,

brûlant du seul désir de me liquéfier en Toi ;

lorsqu’avec tendresse Tu ouvres Ta Bouche pour parler,

tandis que Ta Parole se déroule, elle donne la lumière

non seulement à mon âme,

 

 

mais tout autour de moi,

car la fidélité en est vraiment l’essence…

bien que couchée durant la nuit,

je suis cependant fréquemment éveillée,

me demandant :

- comment se fait-il que tant de Tes créatures

ont cessé de croire en Toi et sont dans une si grande apostasie ?

- la vue de ces renégats me déprime ;

beaucoup d’entre eux Te chassent, oppressent Ton Amour Divin

et T’appellent un ‘mythe au rabais’…

- chacun d’eux s’avance avec sa propre philosophie bizarre,

la déclarant dans le monde entier avec des paroles enflammées ;

ils défient Ta Loi,

creusant des pièges pour ceux qui sont faibles et indécis,

faisant courir à la terre entière le danger de se désagréger.

 

“ Cependant, Il remplit Lui-Même leurs maisons de bonnes choses. ”  11

 

- Dans les jours du début, j’ai eu à souffrir dans Ton Feu,

et je me suis ratatinée dans le désert

et de tant d’autres manières…

en ces jours, je souffre encore

et je me désole du manque de foi autour du monde

et combien ils crucifient sans pitié Ta Parole encore et toujours ;

-   ils exposent fièrement leur impiété

comme s’ils avaient découvert un trésor,

mais en réalité ils ont découvert du goudron et de la suie,

et de leurs mains noircies, ils veulent noircir le monde entier ;

-   le mal est devenu universel…

alors, dans Ton Immense compassion,

Tu en fais avancer un parmi Tes fils prodigues,

Tu fais avancer l’un d’eux et,

après l’avoir entièrement passé au crible,

Tu le oins d’un esprit prophétique

pour qu’il aille combattre le mal,

et nettoyer de ses mains nues,

le goudron qui couvre le monde ;

 

il peut être insignifiant et de peu d’importance,

mais la puissance du Saint Esprit est sa force ;

préoccupé uniquement d’obéir à Dieu et à la Volonté du Père,

il ne tient aucun compte de ses persécuteurs ;

 

-   comme un guerrier qui a été désigné

pour combattre avec valeur, et défendre l’Église,

il ne tremble pas mais s’avance

en proclamant que Dieu est Grand, le Plus Grand…

en proclamant Son Royaume…

-   Tu lui donnes Ta Parole pour ranimer et illuminer leurs cœurs

dans lesquels le mal demeurait, et nettoyer la saleté,

mais tout ce qu’il obtient est ‘léthargie’, ‘rejet’ et ‘désolation’…

 

éveillée bien que couchée, je me demande :

-   pourquoi Yahvé a-t-Il voilé Sa Face à tant de Ses créatures ?

-   pourquoi prive-t-Il ces philosophes

de voir et de contempler Sa Face ?

-   pourquoi ne les réduit-Il pas au silence ?

Yahvé est connu pour voir à travers les ténèbres obscures de chaque âme, et je m’interroge :

y a-t-il quelque chance de salut pour eux ?

ou vont-ils tous périr dans les flammes de l’enfer ?

vont-ils, d’une manière ou d’une autre,

par une grâce spéciale de Toi, faire la paix avec Toi

et se réconcilier ?

vont-ils jamais s’approcher et accueillir Ta Parole

comme une Parole Vivante ?

ces renégats continuent à s’accroître et ne craignent rien

puisqu’ils ont du pouvoir ;

 

aujourd’hui, s’ils Te renient, mon Dieu, publiquement,

ils sont sûrs d’être applaudis

et élevés en position et en stature par leurs semblables…

mais ceux qui Te suivent sont diminués par eux

aux yeux de toute la communauté, et ridiculisés ;

ils sont balayés comme des mouches…

ils disent avec assurance et orgueil :

« où est-Il, ce Seigneur qui est le vôtre ?

où est Sa Gloire ?

et qu’en est-il devenu de la grande Maison du Seigneur ?

y a-t-il d’ailleurs une Maison quelconque ? »

 

 

 

 Cf. suite : Partie II

 

 


Commenter cet article