Persécution de l’Église - Père Melvin - Mardi 16 avril 2013

Publié le par monSeigneur et monDieu

 

Je vous aime tous et je vous ai tous pourvus de dons particuliers, que vous devez utiliser pour mon Église...

 

 

Nouvelles données par Père Melvin

 

          Le ciel s’est enfin dégagé hier. Cela faisait trois ou quatre jours que nous ne voyions pas le soleil, et nous avons même eu de la neige pendant cette période. Hier la neige a presque toute fondu et c’est de nouveau le printemps. Il devrait faire bien plus chaud cette semaine, plus de 10 degrés.

Traduction : RF 

Persécution de l’Église

 

          Lecture tirée des Actes des apôtres (8.1b-8) :

          Le même jour [celui du martyre d’Étienne] commença une grande persécution contre l'Église de Jérusalem. Tous les croyants, excepté les apôtres, se dispersèrent dans les régions de Judée et de Samarie. Des hommes pieux enterrèrent Étienne et pleurèrent abondamment sur sa mort. Saul, lui, s'efforçait de détruire l'Église; il allait de maison en maison, en arrachait les croyants, hommes et femmes, et les jetait en prison.

          Ceux qui avaient été dispersés parcouraient le pays en annonçant la Bonne Nouvelle. Philippe se rendit dans la principale ville de Samarie et se mit à annoncer le Messie à ses habitants. La population tout entière était très attentive aux paroles de Philippe quand elle l'entendait et voyait les miracles qu'il accomplissait. En effet, des esprits mauvais sortaient de beaucoup de malades en poussant un grand cri et de nombreux paralysés et boiteux étaient également guéris. Ainsi, la joie fut grande dans cette ville.

 

Vous trouverez ci-dessous le message que Notre-Seigneur, le Fils de Dieu, a donné au Père Melvin. Jésus lui a parlé en ces termes :

  

          « Un signe qu’une personne fait la volonté de Dieu est la guérison de malades, et réjouissez-vous quand vous voyez cela, toi mon frère Melvin et vous tous mes frères et mes sœurs dispersés dans tous les pays du monde. Les habitants de la Samarie acceptèrent Philippe quand ils virent qu’il chassait les esprits mauvais et qu’il guérissait les malades. C’est alors qu’ils crurent en moi comme leur Messie et Sauveur.

 

          « J’ai accompli de nombreuses guérisons par toi, mon frère, dans différentes parties du monde. Tu as prié sur des couples infertiles, et moins d’un an plus tard ils avaient un enfant. Une femme en fauteuil roulant se leva et se mit à marcher après que tu aies posé les mains sur elle. Un homme qui marchait péniblement et avait besoin d’une canne fut guéri et abandonna sa canne. Une femme qui était sourde d’une oreille fut guérie instantanément après que tu aies prié sur elle. Une femme du New Jersey qui était en béquilles les laissa tomber quand tu prias avec elle, et elle retourna à sa place en dansant. Tout cela montre que je travaille avec toi. Comme Philippe en attira beaucoup à l’Église à cause de tels signes, toi aussi mon frère, tu as contribué à amener bien des gens à mon Église. Poursuis ton œuvre et tu seras béni. Je vous aime tous et je vous ai tous pourvus de dons particuliers, que vous devez utiliser pour mon Église. »

 

Publié dans Messages P.Doucette

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article