Pré – Carême 2013

Publié le par monSeigneur et monDieu

Le contexte religieux actuel.

 

Certains n’en trouveront peut être pas l’intérêt, mais compte tenu du contexte religieux dans lequel nous nous trouvons, après ce qu’aucun de nous (non probablement pas tous, comme pour Notre Seigneur, un parmi les Siens savait qu’il serait trahi et arrêté le soir même !), les petits comme vous et moi, supputions : La Démission du Saint Père.

Je ne vais pas épiloguer dessus. Je vous ai mis ce que j’en sais par l’actualité Vaticane. Certes je m’interroge un tantinet comme sur le choix de la date de l’Annonce faite ce jour de la Fête de Notre Dame de Lourdes !

 

 

Doit-on ou non lui attribuer un sens ? Et si OUI lequel ?

 

Comme je n’en sais pas plus, je vais me cantonner à revoir certains messages passés, si vous en avez n’hésitez pas à les communiquer, par voie contact je précise, car ainsi que je l’ai toujours dit toute parution sur le blog nécessite l’accord du blog qui a lui seul supporte la responsabilité engagée et qui tient à s’assurer que les dits écrits soient bien chrétiens. Nos frères séparés ne sont pas exclus de cette possibilités si les dits écrits ne profèrent pas d’insultes ou de diabolisation envers les Cathos, la réciprocité étant la règle quoi qu’un désaccord doctrinal ou religieux, valablement exposé avec les référencements bibliques peuvent être soumis au regard de l’autre, si nous sommes « séparés », c’est bien parce qu’il y a désaccord quelque part et il n’est pas de la prétention du blog ni de chercher à convaincre quiconque ni à vouloir l’être par quiconque !

 

Je me suis tu, sur le sujet sus mentionné, jusqu’alors car en retraite spirituelle, j’avais encore moins de temps à passer sur le blog.

 

Notre réflexion de Carême

 

Si les « anciens » du blog s’en souviennent, chaque année juste avant l’entrée dans le Carême, je suis en retraite spirituelle par solidarité avec mes frères Antillais qui eux le sont dans la période « hard » du carnaval, c'est-à-dire du Samedi gras au Mercredi des Cendres. En effet en raison de la liesse carnavalesque ambiante jusqu’au matin du jeudi suivant le Mercredi des Cendres, l’« Ordinaire de la Messe» se poursuit jusqu’au Vendredi où les Cendres sont prodiguées aux fidèles et que l’entrée dans le Carême liturgique s’opère.

C’est aussi la raison pour laquelle, afin que les braves « guerriers » qui acceptent d’entrer en « retraite » ne soient pas pénalisés que le blog aussi à adopté ce calendrier.

Donc ce n’est que maintenant que je puis voir les réactions outre Atlantique et dès que je pourrai je vous traduirai ce qui semble intéressant.

Allant dans le même sens que moi une proposition de revoir tous les messages faisant référence au Pape Benoît via Maria de la Divine Miséricorde (Warning) me semble intéressante. Je vais donc vous envoyer la traduction des dits messages mentionnés. Mais comme je l’indiquais, il y a d’autres messagers qui ont reçu des prophéties en ce sens, même si nous n’avons pas compris que cela allait être si soudain. Aussi devrions nous plus prendre « au sérieux » les appels de Notre Dame nous précisant que si nous ne sommes pas déjà préparés à ce qui s’en vient, nous risquons de ne plus en avoir le temps et de ne pas pouvoir y survivre. Pensons à tous ceux qui nous sont proches et aussi à tous ceux pour lesquels le Seigneur nous mendie : de lire Sa Parole, de la mettre en pratique, dans notre comportement quotidien, dans nos pratiques religieuses (Messes dominicales au moins, prière quotidienne, le jeûne, la charité et la contribution aux dépenses cultuelles, la Confession au moins mensuelle etc. …), sociales et professionnelles.

 

L’Entrée au Désert

 

Le Carême est là pour nous aider à sortir de nos petits conforts, à descendre en nous même pour apprendre à nous dépouiller afin que nourris par le Christ, qu’avec LUI nous en ressortions vainqueur sur l’adversaire qui à l’affût, attend que nous devenions des aveugles ou imbus spirituels pour nous foncer dessus.


      Notre marche de Carême, à vrai dire comme à chaque fois j’ignore où elle nous conduira, puisque j’espère qu’après l’Adoration où je vais m’y rendre sous peu, pouvoir tirer de mon enseignement de retraite et de celui qu’a reçu mon amie à la Martinique (où elle réside), le fil conducteur pour notre montée vers Pâques.


      Aussi en attendant Je vous propose de revenir et de réfléchir sur:


a)  ce texte 

 

 

 

Qui est chrétien ? Éditorial de Mgr Daucourt Évêque de Nanterre - Janvier 2013  

 

Une connaissance rencontrée à la sortie de la messe ce matin, me disait l’avoir lu et concluait fièrement être sûre de ne pas pouvoir se l’adapter, puisqu’elle ne se retrouvait dans aucun des modèles proposés. Je lui ai rétorqué que c’est ainsi que bon nombre d’entre nous réagissons à propos de la parabole du fils prodigue, alors qu’en nous il y a, dans des proportions variables certes, aussi bien de l’un que de l’autre fils du Père. Elle a paru pensive et n’a plus rien dit.

 

b)  Et cet article

 

 

 

Cheminement de Carême 2012


 

Publié dans 40 jours--->Pâque

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article