Signe des Temps : USA : Tempête d'une «ampleur exceptionnelle» côte Est

Publié le par monSeigneur et monDieu

Le petit Elijah Spurell, 4 ans, s'amuse dans... (Photo: AP) .

Le petit Elijah Spurell, 4 ans, s'amuse dans la neige en Virginie.

Photo: AP


É.-U.: une tempête d'une «ampleur exceptionnelle» s'abat sur la côte Est

De New York à Washington, une bonne partie de la côte est des États-Unis était samedi sous l'emprise de la pire tempête de neige qu'ait connue la région depuis six ans, provoquant des annulations de vols en pagaille et le chaos sur les routes

 

«Tout indique que nous sommes confrontés à une tempête d'une ampleur exceptionnelle - peut-être même la pire qui ait sévi depuis des années», a prévenu Adrian Fenty, le maire de la capitale fédérale, où les premiers flocons ont commencé à tomber vendredi soir.

Samedi matin, Washington, sous le coup d'une alerte à la tempête de neige, s'est réveillée habillée d'un manteau de poudreuse de 20 centimètres, mais les services météo s'attendent à ce que la neige atteigne les 60 centimètres dans la nuit de samedi à dimanche.

 

Sur les routes «les conditions météo vont très rapidement se dégrader durant la matinée», a expliqué au Washington Post Bryan Jackson, météorologiste au National Weather Service.

«Si vous voyagez, ayez un kit d'hiver de survie avec vous. Si vous êtes bloqués, ne sortez pas du véhicule», conseille le National Weather Service.

Au petit matin, rares étaient les voitures et les piétons à s'aventurer sur les larges avenues de la capitale.

Les services municipaux avouaient avoir toutes les peines du monde à trouver des chasse-neige et saleuses supplémentaires.

 

La tempête devait également atteindre samedi la ville de New York, en état d'alerte, qui se prépare à voir tomber 20 à 30 centimètres de neige.

 

Neige et fortes rafales de vent clouaient les avions au sol dans la capitale fédérale.

De nombreux passagers ont passé la nuit de vendredi à samedi dans les aéroports de la région après l'annulation de leurs vols, en espérant pouvoir prendre un avion samedi.

L'aéroport de Washington-Dulles, point de départ et d'arrivée des vols internationaux, a annoncé sur son site Internet que «la plupart des vols prévus» samedi étaient annulés et que «très peu» d'avions pourraient décoller de Dulles et de Reagan National Airport, l'aéroport de Washington utilisé pour les vols intérieurs.

John F. Kennedy International (JFK), le plus grand aéroport de New York, annonçait quant à lui de nombreux retards et priait les passagers de vérifier longtemps à l'avance l'état du trafic avec les compagnies.

 

La compagnie à bas coûts Jet Blue a indiqué qu'elle allait permettre à ses passagers de changer gratuitement leur vol, s'ils devaient partir de Washington-Dulles, de JFK, de Baltimore-Washington International (BWI) ou d'un quelconque aéroport de la région dont le trafic est perturbé par la neige.

 

Des alertes à la tempête de neige ont été émises dès vendredi sur toute la côte Atlantique, de la Caroline du Nord et du Tennessee jusqu'au New Jersey et au Connecticut.

Des dizaines de milliers d'habitants ont été plongés dans le noir en Caroline du Nord et en Virginie. Dans cet État au sud de Washington, le gouverneur Tim Kaine a décrété l'état d'urgence. Les chutes de neige pourraient atteindre les 65 centimètres, selon les services météo.

Provenant du sud du pays, les intempéries se sont transformées en neige à l'approche des régions du nord-est, où les températures étaient négatives depuis plusieurs jours. Selon la météo nationale, les précipitations neigeuses devraient durer au moins jusqu'à dimanche matin

 

Guillaume DECAMME
Agence France-Presse
WASHINGTON

Source : Cyberpress.ca

Lien d’Isabelle

Publié dans Regard - l'actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article