Examinez l’usage que vous faites de votre langue - Père Melvin - 23 déc. 09

Publié le par monSeigneur et monDieu

Nouvelles données par Père Melvin

 

          Il a plu presque toute la journée hier, ce qui a fait fondre la neige encore plus. Le mercure s’est maintenu autour de 3 degrés. Nous aurons sans doute un Noël tout vert…
          J’ai fait une heure d’adoration hier à l’église Immaculée-Conception de Palmer Road. Ce matin je célébrerai la sainte Messe à 9h30 dans le petit sanctuaire de Notre-Dame-de-l’Île-du-Prince-Édouard. Je partirai demain après-midi pour aller dire la Messe du soir à l’église Notre-Dame-du-Mont-Carmel (Î.-P.-É.). Le 25 je célébrerai la Messe de Noël à l’église Saint-Philippe-et-Saint-Jacques de Baie-Egmont. Ces deux célébrations seront en français.

 

PS – Je remercie tous ceux qui m’ont envoyé des cartes de souhaits et des cadeaux pour les Fêtes. Que le Seigneur vous bénisse en ce grand jour de Noël.

Traduction : RF

« Examinez l’usage que vous faites de votre langue »

 

Enseignement donné par notre Seigneur et Sauveur - Mercredi 23 décembre 2009

 

La langue

           Mes frères, ne soyez pas nombreux à vouloir être des enseignants, car vous savez que nous qui enseignons, nous serons jugés plus sévèrement que les autres. Nous commettons tous des erreurs, de bien des manières. Si quelqu'un ne commet jamais d'erreur dans ce qu'il dit, c'est un homme parfait, capable de maîtriser tout son être. Nous mettons un mors dans la bouche des chevaux pour qu'ils nous obéissent, et nous pouvons ainsi diriger leur corps tout entier […]
          Pensez au petit feu qui suffit à mettre en flammes une grande forêt! Eh bien, la langue est pareille à un feu. C'est un monde de mal installé dans notre corps, elle infecte notre être entier. Elle enflamme tout le cours de notre existence d'un feu provenant de l'enfer même. L'être humain est capable de dompter toute espèce de bêtes sauvages, d'oiseaux, de reptiles et de poissons, et, en fait, il les a domptés. Mais personne n'a jamais pu dompter la langue : elle est mauvaise et sans cesse en mouvement, elle est pleine d'un poison mortel. Nous l'utilisons pour louer le Seigneur, notre Père, mais aussi pour maudire les êtres humains que Dieu a créés à sa ressemblance. Des paroles de louange ou de malédiction sortent de la même bouche. Mes frères, il ne faut pas qu'il en soit ainsi. Aucune source ne donne par la même ouverture de l'eau douce et de l'eau amère. Aucun figuier, mes frères, ne peut produire des olives, aucune vigne ne peut produire des figues; une source d'eau salée ne peut pas donner de l'eau douce
(Jacques 3.1-3, 5-12).

 

Vous trouverez ci-après le message que Joseph a reçu de Notre-Seigneur, venu au monde lors du premier Noël. Jésus lui a dit ceci :

          « Avez-vous la maitrise de vos réactions, en particulier de votre colère? Perdez-vous le contrôle de votre langue? La parole est un don qui peut servir au bien, notamment à prier, à louanger quelqu’un, à bénir Dieu ou une personne, à dire d’elle plein de bonnes choses. Elle peut servir également à enseigner la vérité. Toutefois, souvent on l’utilise exactement pour le contraire : pour maudire, calomnier, médire, mentir, exprimer vulgairement sa colère, et ainsi de suite. Si vous ne dominez pas votre langue, c’est elle qui vous dominera et vous communiquerez votre poison à tous les gens que vous rencontrez.

          « Je vous invite à examiner l’usage que vous faites de votre langue et à commencer à la dompter. C’est l’orgueil qui inspire les mauvaises langues. Soyez patients et humbles, et vous exploserez moins souvent. Mieux vaut la plupart du temps rester silencieux que dire les paroles mauvaises qui viennent à l’esprit. Dans vos prières, demandez de vous servir de votre langue pour le bien, jamais pour le mal. Je vous bénis tous. »

Publié dans Messages P.Doucette

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article